#EPISODE 30: Comment obtenir ce que vous voulez ?

 En cette période exceptionnelle 😷, il parait que c’est le moment de se réinventer.
Mais est-ce que les vieilles recettes ne fonctionneraient pas aussi ?
📌 Et si, pour développer ou poursuivre votre activité pendant cette période trouble, et pour préparer l’avenir vous utilisiez le secret marketing le plus connu au monde ?
Si vous utilisiez votre réseau?
Mais comment ?
Et puis de quoi parle-t-on exactement ?
Bouche à oreille ou marketing de recommandation ?
Le bouche-à-oreille, est considéré comme la plus ancienne stratégie marketing depuis la nuit des temps.
Le meilleur moyen pour être sûr de participer à la chasse au mammouth, qui vous permettait de survivre était de convaincre votre entourage que vous aviez les compétences techniques pour préparer la chasse, que vous connaissiez bien le terrain et que vous aviez les bons outils pour le faire.
Que vous aviez une bonne réputation.
Mais que s’est-il passé depuis cette histoire de chasse aux mammouths ?
Nous avons évolué et les mammouths ont disparu, ça c’est sûr mais qu’en est-il du bouche à oreille ?
Est-ce qu’il y a une version 2.0 ?
Mais oui bien sûr il y a une version 2.0.
Une version décuplée au centuple: les réseaux sociaux.
Oui, les réseaux sociaux ont fait exploser l’impact du bouche à oreille.
En effet, un avis négatif sur votre entreprise se répand comme une trainée de poudre.
Des centaines et des centaines de personnes vont être informées de leur mauvaise expérience chez vous.
Mais même dans cette version 2.0 du bouche à oreille, vous n’avez que peu d’influence.
Vous êtes en quelque sorte passif. Vous faites seulement votre possible pour avoir une bonne réputation.
Par contre, si vous voulez obtenir quelque chose de bien précis, il va falloir le demander précisément.
Et c’est là qu’arrive le marketing de recommandation, que l’on confond bien trop souvent avec le simple bouche à oreille.
Dans le marketing de recommandation, vous allez mettre en place une véritable stratégie qui va vous permettre d’obtenir des recommandations, qui pourront déboucher sur des affaires.
Dans le marketing de recommandation, vous allez former vos relations à vous recommander.
Vous allez devoir dans un premier temps bien leur expliquer ce que vous faites, ce que vous avez à offrir.
Tiens, posez-vous cette question: est-ce que les gens de votre entourage (votre réseau) comprennent ce que vous faites ?
Ne faites pas de supposition mais posez véritablement la question.
A ton avis qu’est-ce que je fais comme métier ?
A ton avis qu’est-ce que je vends comme produit, comme service ?
A ton avis à quoi sert ce que je fais ?
Prêtez-vous à ce jeu et je suis sûr que vous serez surpris des réponses de votre entourage.
Certains vont peut-être dire: “pour moi c’est facile, je suis boulanger, tout le monde sait ce que c’est qu’un boulanger !
Ah oui, vous êtes sûr ? Mais combien de variété de pains proposez-vous ? Avez-vous de la farine bio ? Faites-vous le sans gluten ? Faites-vous des pâtisseries ? Qu’est-ce qui vous distingue des autres boulangers ?
Intéressant cette dernière question.
Car la question à laquelle il faut répondre ensuite, c’est combien de ces personnes qui comprennent ce que vous faites vous ont déjà recommandé et combien de ces recommandations se sont transformées en affaire ?
Vous voyez la force du marketing de recommandation est ici.
Votre réseau doit bien comprendre ce que vous faites et il doit avoir confiance en vous.
Confiance en votre personne et dans vos talents professionnels.
Là où le marketing de recommandation va plus loin que le bouche à oreille c’est dans la demande de mise en relation.
Dans la demande de recommandation.
Votre réseau comprend ce que vous faites, il a confiance en vous et là vous allez pouvoir lui demander de vous mettre en relation avec votre cible.
Cela pourrait donner “ Je suis Marius de la boulangerie du Port, nous avons une équipe très sympathique qui vous recevra tous les jours de 6h à 19h. Nous faisons un excellent pain aux céréales et nos pâtisseries sont divines. Je souhaiterais être mis en relation avec des entreprises de 50 salariés qui organisent des réceptions, des repas d’affaires dans un rayon de 25 km autour de ma boulangerie ”.
Vous voyez la différence avec le simple bouche à oreille.
Ici il y a un vrai passage à l’action, une vraie implication.
Les personnes de votre entourage vont regarder dans leurs contacts, ceux qui correspondent précisément à votre demande et ensuite ils vous recommanderont.
Ils vous mettront en relation. Et plus vous aurez travaillé sur la confiance avec ces personnes, plus le niveau de recommandation sera élevé et plus vous aurez de chance d’obtenir ce que vous voulez.
Avouez que si l’un de vos contacts vous mettait en relation avec l’entreprise Vendétone en lui disant: “ Mon collègue Marius de la boulangerie du Port va t’appeler de ma part. Il fait un excellent pain aux céréales et ses pâtisseries sont divines. En plus il a une équipe très sympathique qui te reçoit tous les jours de 6h à 19h. Je suis sûr qu’il pourra t’apporter des solutions pour tes repas d’affaires et événements ”, l’affaire démarrerait sous les meilleurs auspices, non ?
Alors quand passez-vous à l’action ?

Cet article vous a plu ? Je compte sur vous pour le partager. Laissez-moi un commentaire, abonnez-vous. Merci d’avance.

 

Vous avez la flemme de lire l’article ? Ecoutez le :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 5 =